POINT RECOLTE 2023 - Interview radio RTL

Publié le : 15/09/2023 15:49:10 Catégories : Actualités , Blog

Features of POINT RECOLTE 2023 - Interview radio RTL

Point météo

Contrairement aux viticoles bordelais, c’est une météo très difficile pour les producteurs de houblon.

Un début de campagne envahi par le mildiou, suivie de 3 semaines de météo mouvementée avec les vents de l’est. En effet, ces rafales obligent les houblonniers à raccrocher chacun des 3 000 plants par hectare sur le fil tuteur. Comme les années précédentes, une forte période de sècheresse, cependant rattrapée en partie par la pluie tardive du mois de juillet.


« Au début on a eu du mildiou, après on a eu trois semaines de vent d’EST qui est un peu la bête noire de cette période là ce qui donne beaucoup de travail. Apres bah une période de sécheresse et donc ca a été rattrapé un peu grâce aux pluie qu’on a eu mois de Juillet »

Marc Pfister : Producteur de houblon


Point récolte

La récolte a commencé première semaine de septembre, avec quelques jours supplémentaires nécessaires pour que les variétés précoces puissent arriver à maturité.

Les allers-retours commencent pour notre producteur alsacien entre son exploitation et les champs de houblon. C’est un soulagement après une année stressante. Vu les conditions traversées durant la campagne, la récolte s’annonce moyenne en volume, avec 13 variétés différentes sur l’exploitation.

Hopfrance_récolte 2023_RTL


Les variétés précoces, plus sensible à la météo, sont les plus impactées par la chaleur.Cependant les variétés tardive, tels que Strisselspalt, Aramis et Nugget arrivent plus facilement à s’adapter.
Il faudra donc attendre la récolte des cônes de houblon afin d’avoir les meilleurs résultats concernant la qualité pour cette année 2023. Ce sera l’occasion également d’observer la qualité des variétés aromatique alsaciennes : Barbe Rouge, Mistral et Elixir .

Point avenir

Point de vigilance a surveiller, le pouvoir d’achat en baisse avec l’inflation. En effet un pouvoir d’achat en baisse dit peut-être moins d’achat de bière de spécialité, moins de transformation dans les brasseries.

Des brasseurs qui n’enlèvent pas dans les temps par rapport aux contrats fixés, ce qui retarde donc toute la chaine de transport et peu donc amener à des baisses de commande lorsqu’en temps normal, les contrats étaient resignés chaque année.

Produits associés

Aramis Pellet T90
- Aramis

à partir de 17,70 € Prix/kg

Mistral pellet T45
- Accueil

à partir de 22,00 € Prix/kg